Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Saints et les Fous

Nocturnales

20 Juillet 2011 , Rédigé par Pierre Jouan Publié dans #Choses

abattoir 5

 

Dix jours de vacances, une intense vie nocturne, peu d'activité intellectuelle... et voilà que je m'ennuie des nuits entières, en attendant le sommeil. Comme je n'ai presque rien sur place, je relis des trucs qui trainent. Comme Abattoir 5 de Kurt Vonnegut, dont j'avais plus de souvenirs que prévu... et qui éclaire certains passages du Fond du ciel de Rodrigo Fresàn, un livre remarquable au passage, dont on peut lire ma recension sur le site du  Cafard cosmique (et pour les trois du fond qui n'ont pas suivi, pour la dernière fois : Pete Bondurant = Pierre Jouan). Et puis j'écume "L'homme qui peignit le dragon Griaule", une nouvelle de Lucius Shepard dans sa version de 1987, en attendant que Jean-Daniel Brèque ait terminé la traduction de l'anthologie qui doit contenir tous les romans/nouvelles/novellae du cycle ( à paraître en septembre aux éditions du Bélial). Il s'agit apparemment d'un petit bébé approchant le million de signes, et dont je me contente d'un petit dizième, et encore, dans une traduction datée (ne vous pressez surtout pas les mecs, je dois rendre l'article dans quinze jours). Et puis il y a aussi le délicie ux Satan Burger, du bizarissime Carlton Mellick III, inédit en français, dont je reparlerai bientôt et peut-être pas seulement en qualité de chroniqueur (mystère, mystère...). Sinon, il y a Julian de RC Wilson (Denoël) qui me fait de l'oeil, mais j'avoue que là, maintenant, à 3h44, 600 pages de SF, non merci. Je rentre à Paris demain, avec une Pile A Lire vertigineuse, et promis, je réalimenterai ce blog. En attendant, merci aux 6 visiteurs uniques qui sont quand même passés hier jeter un coup d'oeil à ce site en hibernation (je ne connais pas le mot quand il s'agit de l'été). Qui que vous soyez, merci, vous avez maintenu mon BlogRank à 7.

 

Voilà voilà. Passionant, non ?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article