Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les Saints et les Fous

Les mille automnes de Jabob de Zoet, de David Mitchell

31 Janvier 2012 , Rédigé par Pierre Jouan Publié dans #Autres Littératures

Le Japon a plusieurs surnoms, dont celui du « pays aux mille automnes ». En 1799, c’est surtout un pays fermé, dont les automnes successifs servent à marquer les années de règne de l’empereur (ici, Kansei), dans un temps cyclique que tout oppose au temps...

Lire la suite

Chronic'art n°75 en kiosque...

30 Janvier 2012 , Rédigé par Pierre Jouan Publié dans #Choses

... et c'est un collector. Des textes géniaux de Pacôme Thiellement, Tristan Ranx, Pierre Pigot, une interview de Pierre Jovanovic, et des articles en pagaille sur LE thème de l'année, l'Apocalypse (attention, le niveau général dépasse légèrement la rubrique...

Lire la suite

Les mêmes yeux que LOST, de Pacôme Thiellement

11 Janvier 2012 , Rédigé par Pierre Jouan Publié dans #Science-fiction

Il fallait s’y attendre, ce blog n’a jamais reçu autant de visites que depuis l’établissement de mon best-of 2011 des séries tv . J’en tire les conséquences, en prenant la résolution de parler aussi souvent que je peux de ce médium – qui est devenu, après...

Lire la suite

LOST in addiction

11 Janvier 2012 , Rédigé par Pierre Jouan Publié dans #Séries TV

Billet précédemment paru dans Chronic'art, à l'occasion d'un "Spécial LOST". Le ton est un peu emphatique mais il faut dire qu'à l'époque, je n'avais pas encore vu les derniers épisodes. Depuis, ça va mieux, merci. (Voir aussi ça ) La télé rend accro,...

Lire la suite

Les Jardins statuaires, de Jacques Abeille

10 Janvier 2012 , Rédigé par Pierre Jouan Publié dans #Transfictions

Les Jardins statuaires est à peine un roman, tout au plus un récit… La première moitié ne comporte pas d'intrigue et, par la suite, les évènements se font rares. Le sens de l’histoire, globalement, n’est pas clair. On parcourt le même chemin plusieurs...

Lire la suite

The City & the city, de China Miéville

7 Janvier 2012 , Rédigé par Pierre Jouan Publié dans #Science-fiction

Enfin un Miéville convaincant ! Si Perdido Street Station, son œuvre de référence, manifestait un talent évident, le britannique avait tendance à en faire trop. Sa fantasy "pour adultes" péchait un peu par maniérisme - sans parler des encombrantes métaphores...

Lire la suite