Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Saints et les Fous

La Secte du Futur : Greetings From Youth

5 Mars 2014 , Rédigé par Pierre Jouan Publié dans #Musique

La Secte du Futur : Greetings From Youth

"Secta Futuri" : groupe dissident tourné vers l’avenir, ou école de pensée venue du futur ?

Cette cellule a en tous cas une genèse, qui renvoie aux réunions clandestines de l’hiver 2010, dans la grotte aux Mystères de la Cantine de Belleville (Paris 11ème, au fond du restaurant, six pieds sous le monde normal). Sur les cendres fumantes du sacrifice des tympans pratiqué chaque soir par une jeunesse possédée et inconsciente, naissent quelques formations aux contours stables et aux intentions claires : quitter le nid pour hurler leur haine à la face du monde. Fruit des relations charnelles répétées de J.-C. Satan avec les Catholic Spray, un rejeton composé de Pierre, Ali, Antoine, Axel et Paul, voit le jour – enfant naturel conçu dans le stupre.

Comme tout bâtard, le combo a des problèmes d’identité. Pris sous l’aide du label Eighteen Records, il lâche d’abord un album self-titled sous son nom de baptême, La Secte Du Futur (2012), qui dit toute sa détestation du présent. Dans un format pop passé à la moulinette du bruit et de la reverb’, cette Secte qui veut s’éloigner des pratiques religieuses dominantes cherche un son à la mesure de l’avenir pourri qui s’annonce. Mais en 2014, c’est un groupe de fidèles touché par la grâce qui revient avec Greetings From Youth (toujours chez Eighteen), collection de tubes laser-pop adressés depuis un futur radieux. Pas de compromis avec le son, mais un accent mis sur les mélodies et l’arrangement, dans un souci d’œcuménisme : cette fois-ci, la jeunesse dit bonjour, et « respect pour le peuple ». Le futur est peut-être pire, mais sa bande-son fait envie.

Voir l'article sur Chronicart.

La Secte du Futur : Greetings From Youth

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article